Playlist

14 Constellations bien étrange !

Bonjours à tous ! J'aimerais aujourd'hui vous parlez de quelques chose qui me passionne, l'astronomie, plus précisément cette fois si des constellations.
L'autre jour j'ai découvert les travaux d'un homme, Nicolas-Louis De Lacaille et j'ai trouvé cela vraiment surprenant, il faut savoir que c'est en 1752 qu'afin de remplir les "espaces encore vides" Nicolas-Louis crée alors 14 nouvelles constellations et les nomme pour la plus part du nom d'un outil scientifique. Je trouve cela un peu étrange car on à plus tendance en entendant "constellation" de penser à c'elle de La Grande ou de la petite ourse par exemple. Je pense que peu d'entre vous reconnaitrons les constellations que je vais présenter.


1 ; Machine Pneumatique - Antlia

Oui, son nom est bien étrange. Personellement en cherchant ce que c'étais je suis tout d'abord bêtement tomber sur des objet permettant de nos jours de gonfler les pneus, après différente recherche j'ai su trouver ce qu'étais une Machine Pneumatique. La machine pneumatique ou plutôt "pompe à air", à étais inventé par Otto Von Quericke en 1650. Elle permet dans un espace clos d'en supprimer l'air, c'est un appareil qui permet de "faire le vide". La machine étais encore un nouvelle objet nécessitent de nouvelle modification, apporté par la suite donnant "La Machine Pneumatique à deux corps de pompe"; On pouvais la retrouvé dans les cabinets de Physique du 19e siècle. 

La constellation de la Machine Pneumatique fut tout d'abord nommée en français, son nom fut modifié, latinisé en Antlia Pneumatica en 1763.
Étoile principale:
-α Antliae plus brillante de la constellation



2 ; Burin - Caelum

Le Burin porte son nom grâce au fait de sa proximité à la constellation du sculpteur(13). Le burin étant un outil primordiale à tout bon sculpteur. Lacaille lui donne le nom de Caelum Sculptoris qui mot-à-mot signifie "l'outil du sculpteur"

La constellation du Burin est composé d'étoiles faiblement lumineuse, seulement 4 visible à l'oeil nu. C'est une constellation qui porte peu d'intérêt pour les observateur à l'oeil nu.
Étoile principal:
-α Caeli est l'étoile la plus brillante de la constellation bien qu'elle ne soit pas particulièrement lumineuse.


3 ; Compas - Circinus

Pas grand chose à dire sur la constellation du Compas. C'est un outil scientifique, on peut le considérer comme un élément de la constellation du Navire Argo.

Le compas est un annexe du pied de la constellation du Centaure.
Étoiles principales:
-α Cir
-β Cir
                                                                -y Cir

4 ; Fourneau - Fornax

Encore une fois, nous avons la une constellation peu lumineuse. Son nom viens du latin (fourneau du chimiste) mais on peu également l'associé à une divinité romaine (du pain et des fours ou au fourneau d'Héphaïstos)

Étoiles principales:
-α Fornacis




5 ; Horloge - Horologium

Reconnaitre les étoiles qui compose la constellation de l'horloge est une tache difficile car elles sont peu lumineuse et assez dispersées. D'abord appelée Horologium Oscillitorium ( Horloge à balancier en latin) son nom à été raccourci. En hommage à Christian Huygens , inventeur de l'horloge à balancier.

Étoiles principales:
-α Horologii



6 ; Table - Mensa

Je peut vous dire que c'elle la, est vraiment impressionnante, dans le sens qu'on s'attend pas à avoir la constellation de la table, c'est vraiment étrange! En s'y intéressant de plus près son nom original est Mensa Mons la Montagne-table , qui vient de la montagne dominant Le Cap, en Afrique du Sud, où Nicolas-Louis de Lacaille réalisait ses relevés.

Étoiles principales:
-α Mensae


7 ; Microscope - Microscopium

Étrangement depuis que je connais l'existence de cette constellation j'ai eu un gros de coup de coeur. Peut être mon coté scientifique qui ressort. En tout cas elle est devenu l'une de mes constellation favorite(petit point personnelle pas intéressant terminer ahah). Comme beaucoup des constellations introduite par Lacaille elle porte le nom d'un appareil scientifique, le microscope, inventé par Zacharias Janssen en 1590.

Étoiles principales:
-γ Microscopii


8 ; Règle - Norma

La constellation de la règle rentre très bien dans notre sujet. Surtout que la dispersion de ses étoiles constituent plutôt un quadrilatère qu'un trait tout court. Lacaille l'appela à l'origine L'Équerre et la Règle , des outils utilisés à l'époque pour bâtir les charpentes (un assemblage de pieces en bois et metal permettant de soutenir des grandes structures).
Elle fut également appelée Triangle du Sud.

Étoiles principales:
-γ Normae


9 ; Octant - Octans

L'Octant est un appareil scientifique, un instrument de navigation permettant de connaître sa position.

Étoiles principales:
-Polaris Australis (σ Octantis) est l'étoile visible à l'œil nu la plus proche du pôle sud céleste.




10 ; Peintre - Pictor

Elle fut à l'origine appelée le Chevalet du peintre, son nom été simplifié au XIXe siècle.

Étoiles principales:
-α Pictoris
-β Pictoris




11 ; Boussole - Pyxis

La boussole fut introduite lors de la séparation de l'Argo par de Lacaille (expliquée juste après). Les constellations de l'antiquité ne couvraient pas tout le ciel, les zones qui n'avaient pas d'étoiles brillantes n'étaient alors pas rattachés à des constellations.

Étoiles principales:
-α Pyxidis

12 ; Réticule - Reticulum

La constellation fut créée par Isaac Habrecht (peut être indépendamment pas Jakob Bartsch) qui la nomma Rhombus "Le Rhombe" (instrument à vent ancien) Elle fut réintroduite par Lacaille, elle prit le nom de Réticule Rhomboïde avant d'être simplement nommée Réticule au XIXe siècle. Comme la plus part des constellations moderne elle porte le nom d'un appareil scientifique, un réticule, instrument permettant de mesurer la position des étoiles.


Étoiles principales:
-α Reticuli


13 ; Sculpteur - Sculptor

Elle était originellement nommée "l'Atelier du sculpteur" avant que son nom soit raccourci. Chez les Grecs on l'identifie parfois à Dédale ou à Icare.

Étoiles principales:
La constellation est faible. Son étoile la plus brillante ne dépasse pas la magnitude apparente(mesure de l'irradiance d'un objet céleste observé depuis la Terre) 4,30


14 ; Télescope - Telescopium

Comme la plus part des constellations introduite par Lacaille elle porte le nom d'un appareil scientifique.

Étoiles principales:
-α Telescopii


Petit Bonus;


15 ; Navire Argo ; Carène - Poupe - Voiles

À cause de sa grande taille (1884 degrés carrés) notre fameux astronome Nicolas-Louis de Lacaille divisa dans les années 1750 le Navire Argo en trois plus petites, la Carène, la Poupe et les Voiles. Il introduit également la boussole. Le fait que la Boussole ait ou non fait partie du Navire Argo est sujet à débat, étant donné qu'aucune étoile brillante notable n'est présente dans cette constellation.






___________


Voila! J'espère que l'article vous a plu, j'adore l'astronomie, et les constellations introduites par de Lacaille sont vraiment interessante, et étrange! (Rappelons nous de la Table) Bien qu'il y en ai d'aussi étrange (Constellation de la chevelure de Bérénice, Couronne Austral, La Croix du Sud ou même le triangle) j'ai préférer vous présentez c'elle introduite par Lacaille, qui sont comme vous avez pus le remarquer, des instruments scientifique.
Merci encore d'avoir lus!



Hugo.
















Commentaires

  1. J'adorais l'astronomie plus jeune, j'avoue l'avoir délaissée depuis quelques années, mais tu m'as donné envie à travers ce joli article de m'y replonger !
    Merci à toi ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'astronomie est vraiment quelque choses de passionnant, avec tellement de choses étonnante!
      Je suis vraiment très heureux de ton commentaire ! Merci du compliment! Je suis content de t'avoir donner envie de t'y replonger !
      Je pense faire d'autres articles sur l'astronomie, en espérant que ça t'intéresse toujours !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Mes 5 comptes Instagram Favoris

La Légion de Saphir

Si on sortait du scolaire ?